JAM COLORS - Collectif

à Crest'Actif  -  CREST


 

  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon

Site designé et créé par Marion Dorna

Le Collectif JAM COLORS est un groupe d'homme et de femmes qui désirent pratiquer, partager, développer le contact improvisation dans la région de Crest.

Ce collectif est né d'une impulsion collective à regrouper quelques individus intéressé par cette pratique. Depuis, ce collectif s'est transformé. A l'image de la vie, il respire avec des personnes qui s'éloignent et d'autres qui s'en rapprochent. Nous réunissant depuis nos horizons différents pour un mélange coloré.

 

Ce collectif Jam Colors propose cours hebdomadaires, ateliers mensuels, pour adultes et enfants (contactkids) et des jams pour adultes et jam en famille (cf propositions) durant lesquels, les pédagogues nous accompagnent ensemble ou à tour de rôle, autour de cette pratique.

 

Diplômée en danse classique et contemporaine du Conservatoire National de Grenoble.  Pascale Gille travaille avec Barre Phillips sur la relation danse/musique puis s'investit pleinement dans le champs de la post moderne danse Américaine des années 60. Suit une formation au sein d’EDDC (Hollande) et étudie l’anatomie appliquée au mouvement auprès d’Eva Karczag. Collabore avec Lisa Nelson sur l'oeuvre ouverte du « Tuning Score » et expérimente les mises en jeu de l’appareil perceptif du danseur au sein même du processus créatif. Se forme en BMC auprès de B.B.Cohen et au Contact Improvisation auprès de Nancy Stark Smith, Karen Nelson et collabore avec Patricia Kuypers. Constitue des groupes de pratiques et développe des formes performatives.

Pascale Gille

Perception en action

Photo : VeraIcona

Récemment installée dans la Drôme avec sa famille, elle développe son travail artistique au sein des ateliers du Quai, prend part au collectif de Die, enseigne la danse en école, association et compagnie de danse professionnelle. Au sein des ateliers Jam Colors, Pascale propose d'explorer le fonctionnement des sens entre eux et de percevoir le dialogue intérieur qui nait de la relation de l'instant.

 

Joane Auber

Approche somatique du mouvement improvisé

Après 10 ans comme éducatrice spécialisée dans le milieu de la psychiatrie, Joane Auber décide de laisser pleinement la place à la danse, une passion qui la nourrit depuis plus de 15 ans.

Elle se lance dans l'improvisation, domaine qui l'intéresse tout particulièrement. Elle explore les différentes formes d'iprovisation et ses différents aspects tels que : la présence, le jeu ... Elle découvre le contact improvisation en 2006 et se forme auprès de nombreux pédagogues comme Nancy Stark Smith, Ray Chung, Charlie Morissey et de nombreux autres, en France et à l'étranger.

Lors de ce parcours, elle décide de se former à "l'éducation au mouvement somatique", et s'intéresse de très près au "mouvement authentique" ; des pratiques qu'elle a étudié pendant deux ans, lors de son Master in 'Dance and somatic Well-Being' en 2013. Lors de ce Master, elle met en place un projet de recherche sur "L'improvisation en danse et les états de non savoir" , étudiant ainsi les liens entre improvisation et la manière d'appréhender le quotidien.

Elle intervient actuellement en milieu scolaire avec des enfants d'âges divers, en crèche, dans des lieux parents-enfants et en milieu spécialisé auprès de personnes handicapées. Elle propose régulièrement des stages, participe à des ateliers de recherche en danse et continue de se former auprès de pédagogues renommés. 

 

Marion Dorna

Infirmière, naturopathe, enseignante en Taï-Jitsu (art martial) et en danse libre.

Elle danse depuis qu'elle marche, seule dans la nature, dans les supermarchés. Elle a goûté à différentes techniques de danse du classique au contemporaine, en passant par les danses de couple (Salsa, Folk, Bachata, Tango,...), les danses ethniques (afro, derviche) et l'improvisation (contact improvisation, butoh et danse thérapie).

Pour elle, la danse prend toute sa saveur dans l'instant, dans le moment où il lui semble que l'univers et sa propre vibration ne font qu'un, ce temps durant lequel elle se sent portée au delà de ses propres muscles, de ses propres articulations.

Passionnée par le mouvement, ce fluide vivant, changeant, qui se métamorphose, qui prend corps et libère, elle recherche à goûter l'émergence, et le déploiement de celui-ci dans le temps. Aussi, elle allie dans ses thérapies les soins de base et la mise en mouvement du corps par le massage, les exercices, le mouvement libre, ou la danse codifiée.

émergence du mouvement &

état de présence

Photo : Ana Dugas

En 2012, elle expérimente les dimanches Salsa avec succès en psychiatrie, au sein de l'établissement dans lequel elle travaille. Plus tard, elle initiera avec une volontaire un travail sur la danse libre et la dépression et décidera de se former à la danse thérapie avec Fabienne Courmont et Rafaël Baile.

En 2015, elle découvre le contact improvisation grâce au collectif Jam Colors auquel elle décide d'apporter son soutien logistique.

 

Sergi Vázquez

mouvement genré &

métaphore du quotidien

Photo : Léa Brodiez

Il développe l’Éducation Populaire pendant une douzaine d’années en Espagne, et se spécialise en Théâtre Social et de l’Opprimé. En parallèle, il accompagne son travail avec l’approfondissement de la pédagogie corporelle, de la danse contemporaine, de la danse improvisation, de la danse acrobatique, et des arts du geste.

En 2005, il rencontre le Contact improvisation au sud de l’Espagne grâce au Colectivo Enclave de Granada. Puis, il poursuit sa formation en Angleterre, en France et en Suisse.

Il débute ultérieurement des Études sur les Femmes et le Genre, qui lui font découvrir la pédagogie féministe de la danse. Il abandonne alors la recherche académique pour placer la pédagogie féministe au centre de son exploration et de sa pratique.

En tant que pédagogue sur la corporalité il suit une évolution personnelle qui le conduit à centrer ses intérêts sur la déconstruction du mouvement corporel lié au genre, sur la redécouverte de son apprentissage dans les métaphores du quotidien. Dans la danse, sa recherche est orientée vers des nouvelles façons d’habiter son corps et de rencontrer le corps de chaque un-e.

 

Remerciements ...

à Julia Guillaud

Artiste du spectacle vivant, Pédagogue et Directrice artistique de la Cie Détournement d'elles, co-fondatrice de Jam Colors.
Nous la remercions pour ses initiatives, sa présence, son énergie et son soutien au sein du collectif Jam Colors.

Départ en Sept. 2018.

à Sonia Imbert

Psychomotricienne sur Crest, co-fondatrice de Jam Colors.

Nous la remercions de son initiative, de son soutien durant les années de lancement.

Départ 2015.

1/1

Approche somatique du mouvement improvisé

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now